qui sommes nous valsante nimes

Maison de Santé Pluriprofessionnelle ValSanté Nîmes

Qui sommes-nous

L’histoire de ValSanté, c’est avant tout celle de l’engagement pour le développement d’un Quartier Prioritaire Politique de la Ville, Pissevin-Valdegour, à l’ouest de Nîmes, celle de la confiance en son potentiel humain, et la volonté de fédérer des professionnels de santé autour d’une offre de soins de proximité.

Valdegour msp valsante nimes
Valdegour msp valsante nimes

D’un désert médical urbain à l’Espace Santé ValSanté

Quand Bernard Gombert, pharmacien, reprend la pharmacie de Valdegour en 2004, il trouve un quartier en proie à de grandes difficultés, sanitaires, sociales, économiques, et sécuritaires. L’offre de soins est insuffisante et le départ de 3 médecins généralistes, l’abandon de zones commerciales, l’absence d’artisans, le refus même des assurances d’assurer les locaux professionnels, la ghettoïsation du quartier, lui apparaissent alors non pas comme une fatalité, mais comme autant de défis à relever. A l’époque, les habitants du quartier se tournent en priorité vers le CHU Carémeau pour les soins de premier recours. L’élan premier de Bernard Gombert est d’ouvrir la pharmacie sur le quartier, de recruter localement des préparatrices et apprenties, de proposer la livraison des traitements au domicile des personnes en perte d’autonomie.
En 2007, il rencontre Leila Manai-Jatioui, issue du quartier, alors étudiante sage-femme et bénévole dans des associations du quartier.
La suite est une histoire de rencontres. Elisabeth Ait Amara Garnier, urbaniste, œuvrant au sein de la Fondation Abbé Pierre, engagée dans la lutte contre la grande précarité et sur les questions de rénovation urbaine, travaille avec Bernard Gombert sur un projet d’offre de santé de proximité au sein d’un espace dédié au cœur du quartier de Valdegour. Entre 2012 et 2013, le projet prend forme ; la cession d’une partie de la friche commerciale située place Pierre de Fermat est acceptée après deux années de négociation ; le permis de construire est déposé et les travaux commencés en 2013 se terminent en 2015
Parallèlement, la pertinence du projet est soulignée par les constats alarmants soulevés dans le diagnostic local de santé de Pissevin-Valdegour, réalisée par Annabel Debakre, géographe de la santé, à la demande de l’ARS du Gard, sous l’égide de Marie-Claude Tordo, médecin de santé publique à la Direction Départementale 30, et de Frédéric Jacquet, médecin de santé publique, travaillant à l’ARS du Languedoc-Roussillon en ingénierie de santé publique.

Leila Manai-Jatioui, s’installe à l’Espace ValSanté en 2015 alors que les travaux ne sont pas terminés. Elle est rapidement rejointe par le Dr. Nahida Touhami, par les kinésithérapeutes Antonio Gordo Gonzalez et Stéphane Tebib, par les infirmiers Fatiha El Bennissi, Sylvie Audoux, Sandrine Gorgol, Jean-Michel Bompard, et le chirurgien-dentiste Djamel Rachedi. Une partie des locaux est mise à disposition de la PMI du Gard, et au CMPEA Les Bosquets
Enfin, le Dr. Hakim Rami s’installe avec le Dr. Touhami en 2016. Son arrivée marque un tournant dans l’évolution du projet de santé. Avec l’accompagnement bienveillant et éclairé de Frédéric Jacquet, alors directeur de la Santé et de l’Hygiène de la Ville de Nîmes, c’est un véritable projet local de santé qui prend forme et aboutit à la création d’une Maison de Santé Pluriprofessionnelle multisite, validée par l’Agence Régionale de Santé en avril 2019
Entre avril et septembre 2019, Bernard Gombert, Hakim Rami et Salim Esfih, 3ème membre fondateur, mènent une démarche de mobilisation et de fédération des professionnels de santé de Pissevin et Valdegour autour du projet de santé. En septembre 2019, ce sont 15 professionnels de santé qui s’associent pour créer la Société Interprofessionnelle de Soins Ambulatoires ValSanté. Cette dernière étape marque l’officialisation de la MSP, son inscription sur le territoire nîmois et son lien avec la politique locale de santé portée par la Ville de Nîmes au travers du Contrat Local de Santé, l’Agence Régionale de Santé, et l’ensemble des institutions (Conseil Général du Gard, Préfecture, etc.).

La vie du projet de santé

L’histoire de ValSanté, c’est avant tout celle de l’engagement pour le développement d’un Quartier Prioritaire Politique de la Ville, Pissevin-Valdegour, à l’ouest de Nîmes, celle de la confiance en son potentiel humain, et la volonté de fédérer des professionnels de santé autour d’une offre de soins de proximité.

  1. Nouvelle coordinatrice

    En octobre 2019, la MSP embauche Annabel DEBAKRE comme coordinatrice. Son rôle est polyvalent et intègre la structuration du projet de santé et l’animation de l’équipe des professionnels de santé, la gestion administrative et comptable de la SISA, la communication externe et le développement des partenariats
  2. Au cours de l’année 2020,

    La SISA signe son premier Accord Conventionnel Interprofessionnel avec la CPAM du Gard et l’ARS, qui détermine des critères minimums d’activité autour de l’activité pluriprofessionnelle et l’offre de soins. Au-delà de l’offre de soins et de la coordination de la prise en charge des patients au travers le partage de l’information médicale, l’organisation de réunions de concertation pluriprofessionnelles, l’élaboration de protocoles de soins, la MSP s’engage sur des projets de santé sur le quartier, en partenariat avec des associations et avec le soutien des collectivités locales et de l’Etat.

Les activités suivantes ont pu être menées en 2020

de façon adaptative en fonction de l’évolution de l’épidémie de COVID-19

1.
Activité Physique Adaptée

Santé (« Sport sur ordonnance »), en partenariat avec Pierre Fabre

2.
Projets de Santé et l’EPGV

prescription d’APA-S pour 12 patientes atteintes de pathologie chronique. Les premières séances ont eu lieu au centre social Simone Veil à Valdegour.

3.
Réseau de santé

Travail de relations pour la préfiguration d’un réseau de santé sur le quartier Pissevin-Valdegour, avec le soutien du CG30, de la Ville de Nîmes et de l’Etat, en lien avec le Contrat Local de Santé et sa coordinatrice Catherine Vigoureux, dans le cadre du Contrat de Ville.

4.
Registre des personnes fragiles

Organisation d’une journée d’inscription sur le registre des personnes fragiles de la Ville de Nîmes avec le CCAS, le Pôle Santé, les associations Humanîmes et le club Soleil Levant de Pissevin, dans 3 pharmacies du quartier.

5.
COVID-19

Ouverture d’un centre dédié COVID-19, selon un protocole agréé par l’ARS, de mars à avril, pour l’accueil de patients présentant des symptômes de type COVID.

6.
SISA

Ouverture de la SISA à 10 nouveaux associés de Pissevin et Valdegour afin de mieux coordonner les prises en charge entre médecins généralistes et auxiliaires médicaux.

Les perspectives

Le projet ValSanté est un projet vivant, qui continue à se construire.

La MSP multisite souhaite contribuer à la dynamique d’amélioration de l’offre de santé sur le quartier de Mas de Mingue où nous avons déjà une associée, en lien avec les organisations citoyennes et les professionnels de santé.

Valdegour msp valsante nimes
Valdegour msp valsante nimes

Maison de Santé Pluriprofessionnelle ValSanté Nîmes

Nos Missions

parcours patient valsante nimes

Parcours Patient

Missions de Santé Publique

Réseau msp valsante nimes

Projet de Santé